Articles de presse

CHRISTIAN MARTINON, SCULPTURE ET CÉRAMIQUE DEPUIS 30 ANS

Artisanat - Dans les ateliers d'art

Christian Martinon devant son four.
Christian Martinon devant son four.

Artiste, céramiste, sculpteur et organisateur du festival Léo Ferré, Christian Martinon nous parle de sa passion pour la matière.

Comment en êtes vous arrivé à travailler la céramique ?

J'ai trente ans d'activité comme sculpteur céramiste, une première période de recherche au modelage sur terres locales. En 1985, à l'occasion d'un cours sur la construction de fours en céramique, je m'initie au Raku, puis un stage de chimie céramique appliquée en 1992. J'ai expérimenté cette technique difficile et surprenante qu'est le Raku pendant longtemps avant de la maîtriser et c'est grâce à beaucoup de travail et à la passion que j'arrive maintenant au grand secret des couleurs.

Comment les obtenez-vous ces couleurs fantastiques ?

En fin de parcours de la cuisson je retire les pièces du four, à 1 100 °C, elles sont rouges incandescentes, je les immerge dans la sciure de bois, un choc thermique s'opère avec la saturation en carbone issu de la combustion, ce qui révèle des couleurs très particulières.

Vos sculptures sont de plus en plus impressionnantes, est-ce l'expérience ?

L'orientation de mon travail est différente, je participe à de grandes manifestations et expositions en France et à l'étranger. Le rythme et l'atelier ont changé, la clientèle étant maintenant composée principalement de galeries d'art, je compose essentiellement des pièces uniques. Je suis fasciné actuellement par la sculpture animalière.

Vous avez un parcours jalonné de nombreuses récompenses.

C'est bien, j'ai une pièce au Musée des Beaux-Arts de Toulouse, mais cela ne me flatte pas et n'influence pas mes œuvres. Je recherche la perfection plastique, pas les récompenses. À l'atelier, les choses sont plus simples et plus humbles. Un portrait est un portrait et il faut être bon pour le faire.

Vous avez aussi obtenu des marchés publics ?

Oui, la Marianne pour Gourdon, Antonin Artaud pour Rodez et un buste de Léo Ferré.

Vous avez un programme de fin d'année chargé ?

J'expose notamment à Paris et Clermont-Ferrand. Toutes les dates sont à consulter sur mon site, www.christian-martinon.fr

Christian est aussi des Amis de la Butte avec Martine, son épouse, ils animent le fameux Festival Léo Ferré.

Homify.fr

De l'inspiration pour votre maison

 Homify.fr: une plate forme en ligne pour l'architecture, le design, la construction et la décoration intérieure. . .

 https://www.homify.fr/livres_idees/17335/comment-habiller-ses-murs-avec-gout 

 

Une oeuvre d’art céramique

Se définissant lui-même comme un saltimbanque de la terreChristian Martinon a mis son temps, son talent et son énergie créative dans cette superbe femme fossilisée, allégorie de l’éternel féminin. Mariant les techniques pour donner vie à une multitudes d’aspects tous plus sublimes les uns que les autres, le sculpteur céramiste réalise ici une pièce unique, un authentique objet d’art qui sublimera votre intérieur de sa sensibilité raffinée.

                              Sylvain Monot

(Publié le 10 Avril 2015)