Crédits photo:s Christian Martinon - Tout droit réservé

TECHNIQUE DU RAKU

Sortie de four: Intervention à chaud

La sculpture est retirée de la chambre de cuisson à 1120°

 

Introduction

Le Raku est une technique de cuisson ancestrale de culture traditionnelle japonaise et coréenne, liée à la cérémonie du thé.

   C'est autour des années 1968 que l'ont découvre en occident la richesse de  

   différentes techniques de cuisson de la céramique dont le Raku.

   Bernard Leach, célèbre céramiste anglais, nous a ouvert des portes.

   Dès lors, cette technique inspire de nouvelles vocations qui vont au delà du   

   traditionalisme. Des réalisations de tout genre apparaissent en galeries, sur les      salons d’art contemporain.

   Mon travail d'artiste se situe dans cette mouvance et mes créations n'ont de cesse      que d'évoluer. 

 

Description

Les créations sont réalisées en  porcelaine et terre réfractaire.

   Trois types de fours selon le format de la sculpture sont nécessaires. 

   L’œuvre est retirée du four à 1120°c : point de fusion de l’émail appliqué avant

   cuisson sur le biscuit porcelaine.   

   Elle est recouverte de sciure de bois afin de saturer en carbone l’atmosphère de   

   refroidissement.

   Les différents oxydes de l’émail sont réduits par le carbone de la sciure, ce qui 

   détermine les couleurs.

   Après refroidissement, l’œuvre est rincée à l’eau afin d’éliminer la sciure de bois 

   carbonisée qui la recouvre encore.

Les couleurs définitives apparaissent. . .

 

 

 

 

Les étapes de cuisson en images

L'émaillage

La palette céramique constituée pour l'émaillage de mes réalisations a été élaborée au    fil d'années de pratique, pas moins de trente ans d'expérimentation, elle synthétise      le résultat d'innombrables essais.

   L'adaptation de l'émail sur une sculpture restera toujours une difficulté majeure..

   Mon propre style et mon discours artistique personnel ont été ainsi construits avec    le temps et la maîtrise de tous ces aspects techniques liés à l'émail.

Aujourd'hui, l'association de la terre et de l'émail est devenu un jeu de composition. . . .